De verre et de tain

« La vérité de l’homme
Elle est au fond des mers
Dans un doux soir de pluie
Dans la cendre d’après
Les journées inutiles
Dans le charme des roches
Le roulis des feuillages
Les poissons les oiseaux
Dans les jeux des miroirs
La vérité de l’homme
Est de verre et de tain. »

Fernand Verhesen

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s