Mon autre moi-même

« Le soir est en moi profond, et à jamais.
Bien des lunes blondes qui se lèvent au nord
et un reflet assourdi, d’une voix douce,
en évoqueront le souvenir, et le souvenir encore.
Il sera ma promise, mon autre moi-même.
Une raison de partir à ma propre recherche. »

Paul Klee

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s