Ne pas décrire

« Je ne veux ni décrire une personne, ni même un paysage, j’aurais l’impression de les dominer, de les posséder. Une des vertus de l’écriture c’est de briser cet instinct si puissant qui est celui de la possession. »

Pierre Dhainaut (en entretien avec Dominique Sampiero)

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s