Un goût d’océan

« Des poteaux partout
maintenant qu’ils ont poussé
cela fait barrière dans le paysage
la lumière se faufile
le vent aussi
même un parfum d’ailleurs
qui nous parle de fleurs…

aujourd’hui j’ai un goût d’océan sur la peau…

je me suis envolée avec les enfants. »

Lucie Petit

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s