Se préparer au plus vivant

« N’être rien, c’est ne pas avoir des ambitions, ne pas préfigurer ce qu’on va faire, c’est vraiment s’abandonner et c’est très difficile de n’avoir aucun appui. N’être rien, c’est se préparer au plus vivant, parce que rien ne fait obstacle à ce qui va surgir et qui est de l’ordre de l’indéfinissable. C’est une manière de faire le vide en soi pour qu’après s’installe la création…

Parce qu’on ne peut rien forcer dans ce domaine, on ne peut que s’offrir, par la solitude et le silence, à ce qui un jour surgira. Mais il ne faut surtout pas le vouloir. »

Charles Juliet

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s