Archives quotidiennes : 24 avril 2015

La main écrit

« C’est l’hiver, les mains supportent à peine leurs doigts, quatre syllabes de neige, c’est le nom que m’apporte le vent. Sur le désert du mur, sur le désert abrupt et blanc, la trace d’une larme ou quelque chose de semblable, … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Un mot dans l’obscurité

« Il y avait un mot dans l’obscurité. Minuscule. Ignoré. Il martelait dans l’obscurité. Il martelait dans le socle de l’eau. Du fond du temps, il martelait. Contre le mur. Un mot. Dans l’obscurité. Qui m’appelait. » Eugénio de Andrade

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire