Archives mensuelles : juillet 2017

Obscurs miroirs

« Les mots sont d’obscurs miroirs Un jardin négligé avec des gravats des ronces des orties. Ici la lumière du jour balaie Des objets furtifs le faux semblant des souvenirs. Il y a d’imprudentes randonnées Des fenêtres toujours closes des terrasses … Lire la suite

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Impalpable

« Impalpable comme Un vol de martinets entre les toits Comme l’éclat des voix Ou le miracle d’une source Impalpable comme l’accent du secret. Et la chronique des Heures disparues La scintillation des chansons anciennes Impalpable comme l’horizon du temps Dans … Lire la suite

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Une arche qui cherche sa rive

« Une voix comme une corde sonore une arche qui cherche sa rive nous voici : enfin proches ! » Lionel Ray

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

J’ai habité

« La distance est franchie. Rappelez-vous ces plaines, ces routes, ces brouillards, ces grandes pages d’herbe et ce désir de neige au fond de l’âme. Enfance, l’île au loin qui s’éloigne, et la lampe brisée, l’oubli, ses nœuds d’écume avec l’or … Lire la suite

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Avec tout cela qui grandit

« L’homme grandit avec tout cela qui grandit, Pedro grandit avec son fleuve, avec l’arbre qui monte sans parler voilà pourquoi mes mots grandissent grandissent : ils viennent de ce silence avec des racines, des jours du blé, de ces germes … Lire la suite

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Qu’est-ce qu’il t’arrive ?

« Qu’est-ce qu’il t’arrive ? Il t’arrive des mots, Des lambeaux de phrase. Laisse-toi causer. Écoute-toi Et fouille, va plus profond. Regarde au verso des mots, Démêle cet écheveau. » Eugène Guillevic

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Quand j’écris

« Quand j’écris, C’est comme si les choses, Toutes, pas seulement Celles que j’écris, Venaient vers moi Et l’on dirait et je crois Que c’est Pour se connaître. » Eugène Guillevic

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire