Archives mensuelles : septembre 2020

Le cours des choses

« Ajoutez une pierre dans le ruisseau et rien n’est changé sauf l’expérience rajeunie. D’un pas de géant le cours des choses dévié dans les choses. » Laurent Albarracin

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Comme l’abeille va aux fleurs

« Tant de beauté Comment s’y habituer En faire un ordinaire? Ce que je croyais avoir vu Me donne raison de rêver A haute voix Je vais Titubant dans les mots Comme l’abeille va aux fleurs. » Gilles Baudry

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Déverrouiller

« Quand on s’éprouve coupable, on ne peut s’accorder le droit de prendre la parole. Les mots sont verrouillés au plus noir de la nuit, et les déverrouiller s’accompagne d’une lutte. Une lutte qui retentit sur le corps. » Charles Juliet

Publié dans Extraits, Journal, Théorie | Laisser un commentaire

Ce qu’il y a de durable

« J’essaie de prélever ce qu’il y a de durable dans l’éphémère de mes jours. » Charles Juliet

Publié dans Extraits, Journal, Théorie | Laisser un commentaire

Relation

« Le livre n’est pas une entité isolée : il est une relation, il est l’axe d’innombrables relations. » Jorge Luis Borges

Publié dans Citations, Théorie | Laisser un commentaire

Sensuel du langage

« La poésie n’est en vérité que le sensuel du langage. » Paul Valéry

Publié dans Citations, Théorie | Laisser un commentaire

Inspiration

« Aucun besoin d’inspiration pour écrire. L’écriture elle-même est inspiration. Spirale. » Cédric Migard

Publié dans Citations, Théorie | Laisser un commentaire

Mon amour aux cent patiences

« Les chemins sentent l’orange Le soleil s’allonge en robes de safran C’est la saison du rire et des herbes Ô mon amour aux cent patiences Ce soir tout est une première fois. » Andrée Chedid

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire