Archives mensuelles : juin 2017

Sous la peau du monde

« Chacun sait – ou devrait savoir – que le poème est une lente gestation dans l’obscurité froide des profondeurs intérieures, sous cette « peau du monde » précisément. On fouille longtemps ces domaines d’ombre et d’hibernation où le sang tourne … Lire la suite

Publié dans Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Dans le verger

« Parfois d’écrire tu abolis en toi les résumés   Dans le verger le pommier le savait que chaque pomme n’était toutes avait besoin de temps   Que chaque pomme avait à nourrir   Même celles tombées brunies et desséchées dans … Lire la suite

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

La meilleure chance d’éclaircie

« Écrire avec acharnement et lucidité demeure le seul recours, la meilleure chance d’éclaircie au bord de la monstrueuse énigme du temps. » Christian Da Silva (en entretien avec Michel Baglin)

Publié dans Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

L’épilogue

« Allons écrire à même l’étagère ces poèmes sans bibelots. (…) Entre nos mains imparfaites et les proverbes malades, eux seuls trouveront l’épilogue. » Christian Da Silva

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Que cherches-tu?

« Les mots muets à ta bouche montent. Que cherches-tu dans cette obscurité profonde? » Lionel Ray

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Arches

« Il y a des paroles qui sont des arches Pour le dernier voyage des errants. » Lionel Ray

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Ponctuations heureuses

« Ces mots qui sont comme les ponctuations heureuses d’une piste perdue. » Lionel Ray

Publié dans Citations, Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire