Archives mensuelles : mars 2017

Celui qui confie sa joie au silence

« Peux-tu parler du chant, Toi qui mets le silence Au-dessus de tout? Oui, seul Peut apprécier le chant Celui qui confie Sa joie au silence. Seul celui-là Sait peser le chant. » Eugène Guillevic

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Dans cette langue

« Auprès de quoi Ne t’es-tu pas assis Pour dialoguer Dans cette langue Que tu connais Sans la savoir, Pour en toi s’ouvrir Au contentement ? » Eugène Guillevic

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Interstellaire

« Nés sur cette terre Des chants se heurtent A l’interstellaire. » Eugène Guillevic

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Le chant, par lui-même

« Il semble parfois Que le chant Ne vient pas d’une source, Qu’il existe par lui-même, Permanent, Qu’il dit l’éternité. » Eugène Guillevic

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Hors du vouloir

« Si l’écrivant cherche à produire un effet dans son texte, ce ne sera qu’un effet de manche, une agitation de surface court-circuitant le mouvement plus profond de la parole. Le seul véritable effet, la part de résonance du récit, sont … Lire la suite

Publié dans Citations, Théorie | Laisser un commentaire

Avec des mots

« Avec des mots, Où l’on a réussi A faire un peu de vide, Capter cette rumeur Qu’il y a dans le vide. » Eugène Guillevic

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Transmutation

« Il y a ce matin Sur le paysage Un total silence Egalant un appel – Et tu voudrais Le transmuer en chant. » Eugène Guillevic

Publié dans Poésie, Théorie | 1 commentaire