Archives mensuelles : septembre 2019

Moments inépuisables

« Quelle que puisse être la nature des relations entre les objets et le sentiment dans l’univers élaboré de l’homme civilisé, chacun connaît ces moments inépuisables dans lesquels aucune scission ne s’est encore produite, comme si le sec et l’humide ne … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Je m’évade

« Je m’évade Sous les coquilles rompues du soir Avec mon sac d’étoiles dans ma poche, Ma fronde à tuer les heures Et mon sifflet de merisier… Tout est là dans cette tendresse de feuilles. » René Guy Cadou

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Les vendanges

« Plus d’horizon A l’intérieur des choses Autrefois Il y avait pourtant les vendanges de l’écriture La vie Mûrissant Dans le fût de sa nuit Le ferment d’une parole La vie tirée : Vin Sang Nectar Esprit. » Cédric Migard

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Infimes résonances

« Je m’applique à faire taire en moi les vieilles rumeurs qui continuent à s’y répandre pour ne pas perdre de l’ouïe les infimes résonances qui traversent le silence. C’est peut-être cela, tout ce qui reste à accomplir, apprendre à s’émerveiller … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Dormeurs clandestins

« Tous les personnages sont des dormeurs clandestins. Des dormeurs embués de nuit, pénétrés de chants lointains et de murmures, et tressaillant d’un désir de jour, de chants audibles, de langage intelligible. » Sylvie Germain

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Répondant à l’appel des personnages

« Donner une carnation aux mots. Les pourvoir d’un volume, d’une saveur, d’une texture et d’une tessiture. Les doter d’une capacité de réverbération, au sens sonore et au sens lumineux. Tel est le travail qui incombe au romancier répondant à l’appel … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Le feu à l’histoire du monde

« En frottant sur son livre l’allumette d’un conte, un enfant mit le feu à l’histoire du monde. » Yves Heurté

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire