Je ne sais pas faire de poèmes

« Je ne sais pas faire de poèmes, ne me considère pas comme un poète, ne trouve pas particulièrement de la poésie dans mes poèmes et ne suis pas le premier à le dire. La poésie, qu’elle soit transport, invention ou musique, est toujours un impondérable qui peut se trouver dans n’importe quel genre, soudain élargissement du monde… J’écris avec transport et pour moi, tantôt pour me libérer d’une intolérable tension ou d’un abandon non moins douloureux, tantôt pour un compagnon que j’imagine, pour une sorte d’alter ego que je voudrais honnêtement tenir au courant d’un extraordinaire passage en moi, ou du monde, qu’ordinairement oublieux, soudain je crois redécouvrir, comme en sa virginité. »

Henri Michaux

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s