Archives de catégorie : Citations

Réaliser

« Toute action est incomplète et inachevée. Le poème dont je rêve n’a de défauts que lorsque je tente de l’écrire… Pour réaliser un rêve, il nous faut l’oublier, distraire de lui notre attention. C’est pourquoi réaliser, c’est ne pas réaliser. » … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Un laisser-aller de l’écriture

« Préférons un laisser-aller de l’écriture si le fond nous passionne à une virtuosité du langage pour ne rien dire. Tout effet de style nuit au style. La recherche de la forme, dans le poème, est une recherche de l’effet. Le … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Jouer

« Les hommes qui ne savent pas jouer me font peur. » Attila József

Publié dans Citations | Laisser un commentaire

Dans la chair du monde

« Au lieu de vouloir t’échapper dans la réalité, plonge dans la chair du monde. » Lawrence Ferlinghetti

Publié dans Citations, Théorie | Laisser un commentaire

Quelque chose de vivant

« Garder quelque chose. Quelque chose de vivant. Autre chose que la conscience que j’en ai. Autre chose que la peur de le perdre. C’est la raison pour laquelle j’écris ces mots. Ce n’est pas de la littérature. C’est de l’amour. … Lire la suite

Publié dans Citations, Extraits, Poésie, Théorie | 2 commentaires

Une autre façon de nommer

« Ainsi un mur tombe, et c’est peut-être un mur de mots ; il y a peut-être une façon de dire arbre, chemin, prairie, qui éloigne de nous l’arbre, le chemin, la prairie ; et peut-être une autre façon de les … Lire la suite

Publié dans Citations, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Quelque chose à découvrir

« Même là où règne la fadeur, il y a quelque chose à découvrir, il suffit de regarder longtemps, avec patience, avec attention et rêverie. » Sylvie Germain

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Insurrection de la conscience

« La poésie est la perpétuelle insurrection de la conscience contre l’oubli que l’homme fait de lui-même dans sa marche hâtive. C’est bien de cet oubli que le poème nous sauve quand il nous rappelle à l’ordre du sensible. » Jean-Pierre Siméon

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire