Archives de catégorie : Extraits

Sur la margelle de l’histoire

« Dans la campagne dévorée comme une prune Dans les corridors à la chaux de l’été Le long des fermes qui respirent L’aisselle fraîche des sentiers Sous le chaudron renversé de l’orage Sous l’aqueduc illuminé du paysage Sous l’abat-jour de tuiles … Lire la suite

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Une rédaction de mille mots

« Parfois, je ne dors pas et je me demande : la vie est-elle un questionnaire à choix multiples ou un questionnaire du type vrai ou faux ? Alors une voix surgie de l’ombre me dit : désolé de te dire … Lire la suite

Publié dans Bande dessinée, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Les fleurs s’en fichent !

« – Pourquoi tu ne m’as jamais envoyé de fleurs ? – Parce que je ne t’aime pas. – Les fleurs s’en fichent ! » Charles Monroe Schulz

Publié dans Bande dessinée, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Comme un seul homme

« Il serait bon d’aller tout seul de porte en porte Comme un courrier qui met longtemps à parvenir… Et s’assurer qu’on est bien là On oublierait de respirer On laisserait monter la soupe de l’espoir On serait fort comme un … Lire la suite

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Zorro

« C’est seulement quand on est enfant qu’on peut être Zorro… Plus tard, on est seulement Sergent Garcia. » Manu Larcenet

Publié dans Bande dessinée, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Je me sens vivre

« Le long d’un fleuve large et triste Sur les canaux de la banlieue Dans la ruelle qui résiste A l’air qui monte mélodieux Au fond d’un entrepôt de rêves Et plus loin encore sur les claies D’un soleil rouge qui … Lire la suite

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Émergence

« Rien de plus têtu qu’une main qui émerge Lentement du matin comme un bonheur des eaux Rien ne peut m’éveiller chaque jour à moi-même Plus sûrement qu’un jonc brisé de mon berceau. » René Guy Cadou

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

À l’intérieur du centre de la rose

« À l’intérieur du centre de la rose La semence germe à partir du silence… Le vide de l’atome, la source des mondes… Ici, bâtis une maison où l’amour peut venir Des confins de l’obscurité. » Kathleen Raine

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire