Mots insérés dans un grand silence

« Je voudrais n’écrire
que des mots insérés
dans un grand silence

Comme cette estampe
avec une branche fleurie
dans un angle inférieur

Quelques coups de pinceaux
délicats
et tout autour
un grand espace

Non pas un vide
disons plutôt
un espace inspiré

Si j’écris un jour
et qu’écrirai-je au juste
je voudrais tracer ainsi
quelques mots au pinceau
sur un grand fond de silence. »

Etty Hillesum

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s