Tout le jour il réveille les mots

« Tout le jour jardinier

Il sème dans la terre une poignée de mots

Taille quelques phrases pour qu’une histoire respire

Amende les sols pauvres, que soit possible à l’été d’y voir fleurir une chanson

Tout le jour infirmier

Il réduit les fractures des paroles estropiées

Panse les mots qui ont été blessés par leur usage courant ou les approximations de la bêtise et de la haine

Les promène dans le parc ensoleillé du petit hôpital de la mémoire

Tout le jour enseignant

Il laisse à sa petite classe de mots le temps d’écouter l’équation comme la poésie, la conquête d’un antique royaume comme le pépiement d’un oiseau dans la cour de récréation

Et le temps de se forger leur propre savoir

Le vendredi après-midi il les laisse dessiner, souvent c’est un arbre ou une maison

Tout le jour

Tout le jour travailleur du jour

Il réveille les mots

Et les mots le lui rendent bien. »

Cédric Migard

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Tout le jour il réveille les mots

  1. francefougere dit :

    Très belle inspiration !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s