Ce souffle ne s’est pas arrêté

« Dans la cour

Par les champs

A travers les rues

Un vent s’est levé.

Tout le jour

Et même à la nuit tombée

Ce souffle ne s’est pas arrêté

Jusqu’à ce que nous redevenions

La possibilité d’un poème

Jusqu’à ce que nous rompions la frontière

Jusqu’à l’union

La vie creusée

Jusqu’au chemin-fleuve

Jusqu’au point de condensation

Jusqu’à ce que la parole engendre une issue

Un sourire dans la pierre

Une écoute de nos chantiers intérieurs

Un bruit d’ailes parmi les ruines…

Et chaque matin de plus

Chaque soir

Ce souffle ne s’est pas arrêté

Jusqu’à ce que le réveil surgisse

Comme une embuscade

Jusqu’à la consolation du silence

Jusqu’à l’accueil de l’impensé et de la louange

Jusqu’à ce que les ombres rejouent

Avec le chien, l’enfant et la saison

Jusqu’à ce que les mots répondent d’eux-mêmes

Et surtout des vivants

Jusqu’à ce que les routes se dessinent

Dans nos mains, en nos corps

Là où nous pourrions enfin exister et nous en aller…

Des années durant ce souffle ne s’est pas arrêté

Jusqu’à ce que l’aventure se transmette

De monde à monde

Par la goutte d’eau et le pain du jour

Le lichen, l’aboiement et la quatrième personne

Jusqu’à ce que la phrase revienne à sa portion congrue

A l’éclair simplifié

Jusqu’à ce que nous soyons complices

De la mouche, du pétale séché et de la poussière de craie

Précipités au fond du temps

Convoquant l’éternité sur un rebord de fenêtre…

Fidèle, obstiné, ce souffle ne s’est pas arrêté

Jusqu’à ce que notre regard exorcise

Ce réel possédé par un diable aveugle

Jusqu’à ce que la neige tombe, tournoie

A chercher la vie entre rien et tout

Jusqu’à ce qu’une branche

Suffise pour témoigner

Du bréviaire des oiseaux

Qu’un bâton d’écriture

Navigue dans la plus petite rigole de pluie

Avec le sentiment d’un chant lointain…

Non, ce souffle ne s’est pas arrêté. »

Cédric Migard

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s