Il y a des jours

« Il y a des jours où tu ne sais pas quoi écrire. Des jours comme ça, écrire : je ne sais pas, écris cela même que tu n’écrivais pas. Une fleur entre les pavés.

La feuille dans la pénombre, ravivée de ses cendres, ta plume écrit à la recherche d’une racine.

Puis des mots bougent, parfois des pans entiers, pour qu’ils abreuvent un peu plus. D’autres disparaissent pour ôter les pierres qui empêchent. »

Jacques Chevalier

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s