Je te pense

« Je te pense et c’est beau comme un lopin de terre un soir de labours. Beau comme une voix venue de loin qui ne s’est jamais perdue. Comme un printemps qui rebondit de saison en saison. Je te pense et c’est bon comme le pain et l’eau sur la table. »

Ile Eniger

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s