Tu écris

« Tu écris

Une fleur s’ouvre

Tu bois

Tu retournes à la source

Tu écris

Tu tires l’eau du puits

A peine le mot couché

Il t’échappe et s’envole

Parfois la corde casse

Tu regardes au fond

Ton seau s’engouffrer

Tu écris

Un arbre s’élève dans ton jardin

Il te prend et t’expose

Les mots écrits s’y réfugient

Et chantent avant de s’envoler.« 

Jacques Chevalier

Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s