Voix de l’écrivant

« Que jamais la voix de l’enfant en toi ne se taise, qu’elle tombe comme un don du ciel offrant aux mots desséchés l’éclat de son rire, le sel de ses larmes, sa toute-puissante sauvagerie. »

Louis-René des Forêts

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Voix de l’écrivant

  1. catherine dit :

    « je m’accoutumai à l’idée que pour peindre je ne pourrais jamais faire de projet ni utiliser ma tête. Dès que je l’essayais, l’enfant se rebellait en moi et s’y refusait. C’est seulement une fois que j’eus appris à la suivre au lieu de la contraindre à produire qu’elle me donna une connaissance de moi-même et de mon histoire qui me fut aussi nouvelle que précieuse… » Alice Miller (« Images d’une enfance »)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s