Premiers mots

« Confiance aux mains quand les regards défaillent,
elles ont peur autant qu’elles espèrent,
elles avancent.

L’espace au bout des doigts,
le temps d’attiser l’air nocturne, s’éclairent
en chaque cicatrice, chaque silence, les premiers mots.

Un poème en connaît-il d’autres ?

Ceux qui nous engagent
à leur ressembler, téméraires, vulnérables,
à faire ainsi du moindre effleurement une rencontre
en lui apportant la chair vive, une parole aimante. »

Pierre Dhainaut

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s