Sens de la générosité

« Les mots dans les poèmes (…) ne seront justes que s’ils renoncent à se mettre en avant, pour contribuer à la création de l’ensemble, lequel, en retour, leur apportera le rayonnement.

Dans la recherche de cette justesse, les chemins s’effacent, le poète oublie ses intentions et ses ambitions, il ne reçoit de soutien, d’énergie, que de son écoute. (…) J’appelle écoute ce sens, qui n’est jamais acquis, de la générosité. »

Pierre Dhainaut

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s