Comme d’une maison

« Entrer et sortir à chaque mot, comme d’une
 maison.

(…)

Sans qu’on s’en aperçoive tu vas de la cuisine au monde.


On te laisse passer avec des œufs et du lait.

Avec aussi le petit pain d’écriture.

Qui dure
 une semaine. »

Thierry Metz

 

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s