Entre les lignes

« L’enfant que j’étais
je le revois souvent
entre les lignes
des poèmes que j’écris
il voudrait que je le suive
parmi les hautes herbes
mais dès que je relève la tête
c’est déjà le vieil homme
qui me sourit
à travers la vitre
de la fenêtre. »

André Chenet

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s