Dedans/dehors

« Écrire un poème, pour moi, c’est tenter chaque fois de créer un nouvel espace-temps où la durée s’arrête : le temps d’un écart, d’un pas de côté… Prendre l’instant en établissant un nouveau rapport au monde, en portant un nouveau regard sur le monde, unique, singulier. On est alors dedans/dehors, un instant inventé comme libéré du temps et pourtant dans le présent, à l’abri du monde et pourtant totalement lié à lui. »

Mireille Fargier-Caruso (en entretien avec PPierre Kobel)

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s