Les yeux ont leur mémoire propre

« Les yeux ont leur mémoire propre. Ils peuvent susciter la remémoration de n’importe quel endroit en invoquant l’éclat spécifique associé à cet endroit… Aussi contradictoire que cela puisse paraître, les yeux ne sont en vérité que superficiellement liés au monde de la vie quotidienne. Leur lien le plus profond est celui qui les relie à l’abstrait. »

Juan Matus (par Carlos Castaneda)

Cet article a été publié dans Extraits, Roman, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s