Tout ce qu’on ne sait pas dire

« Tout ce qu’on ne sait pas dire
Le cœur échoué
Par les grands fonds de solitude
Les peines qu’on élude
Mais le sourire
Plus frais qu’un bol de rosée.

Une minute de vie
Au bord de la fontaine
Vaut toutes les aventures
Sur les océans de la terre. »

Hélène Cadou

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s