Brûler en esprit

« Brûler en esprit tous ces livres, tous ces mots
— toutes ces innombrables, subtiles, profondes, mortelles pensées.
Pour s’ouvrir à la pluie qui tombe,
traversée de moucherons, d’insectes,
à ce pays gris et vert,
aux espèces diverses d’arbres, de vert,
à un craquement dans les pierres du mur ou le bois de la porte. »

Philippe Jaccottet

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s