Admirable

« J’ai été devant les maisons de la ville
Et j’ai dit c’est admirable
J’ai été devant les roues et les machines
Et j’ai dit c’est admirable
Et j’ai été devant les monts immobiles
Et j’ai dit c’est admirable
J’ai été devant les mers bleues les mers vertes
Et j’ai dit c’est admirable
J’ai été devant les arbres des forêts
Et j’ai dit c’est admirable
Et j’ai été devant les grosses bêtes
Et j’ai dit c’est admirable
Et j’ai été devant les petites bêtes
Et j’ai dit c’est admirable
Et j’ai été devant les femmes
Et j’ai dit c’est admirable
Et j’ai été devant les hommes
Et j’ai dit c’est admirable
J’ai été devant l’ombre
Et j’ai dit c’est admirable
Et devant la lumière
Et j’ai dit c’est admirable

Parce que j’ai regardé. »

Pierre Albert-Birot

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s