Petit espace

« Cinq à dix mètres carrés me suffisaient amplement pour la contemplation, pour le jeu, pour l’émerveillement. Et c’est de ce petit espace que j’ai puisé des forces infinies, des réserves de regard et d’étonnement et de songe et d’attente. »

Christian Bobin (en entretien avec Nadja Viet)

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s