Derrière des frontières

« L’essentiel d’un roman, ce n’est ni le contenu anecdotique, ni le contenu sentimental… Je suis hanté par un lieu, par une atmosphère. J’écris avec soin… Je n’ai rien inventé, rien fabriqué. Plus rien n’a besoin d’être imaginé. Il s’agit de dire ce que l’on voit derrière des frontières. »

Joseph Roth

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s