Cette écriture née sur la plage

« La mer baigne les îles
et les étoiles

du Crotoy on voyait les lumières
de St-Valery…

il pouvait tenir le monde
dans sa main d’écolier

cette écriture née sur la plage
– dans les plus minces filets d’eau

les crevettes
on les regardait
on ne croyait pas à la réalité :
elles n’étaient qu’un peu d’ombre
dans la transparence

les crevettes – les mots

les mots qui bougent à peine
dans l’immobilité de la plage

la mer toujours fait signe

c’est au bord de la mer
au retour des pêcheurs,
que moi, enfant,
je compris le mieux l’humanité. »

Pierre Garnier

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s