Ce qui n’est pas écrit se perd

« L’écriture est l’ange gardien de nos vies. Elle garde ce que nous ne savons pas garder.
Ce qui n’est pas écrit se perd comme de l’eau qui tombe dans du sable…
Il y a un bon silence, c’est celui de la neige, c’est celui d’une bougie,  c’est celui des poèmes. Et puis il y a un mauvais silence, c’est celui qui laisse fleurir une blessure depuis longtemps faite et qui la laisse croître. »

Christian Bobin

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ce qui n’est pas écrit se perd

  1. Ping : Ce qui n’est pas écrit se perd – Virginie Jeanjacquot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s