L’art de flotter

« J’ai découvert que pour flotter il n’y avait rien à faire. Sans résistances, sans tensions, le nageur qui excelle dans l’art de flotter n’a rien à faire. Cette non-activité sportive pourrait inspirer un art de vivre : ne rien faire, ne pas lutter, ne pas s’opposer, ne pas discuter le réel mais se laisser flotter en lui.

Le détachement, au milieu de la vague des passions, c’est l’art de flotter allègrement. »

Alexandre Jollien

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s