J’ai pris mes yeux dans mes mains

« Le soleil luit

Le soleil luit

Le monde est complet

Et rond le jardin.

J’ai allumé

Deux chandelles

Deux feux de cire

Comme deux fleurs jaunes…

J’ai allumé

Deux fleurs tremblantes,

J’ai pris mes yeux

Dans mes mains

Comme des pierres d’eau

Et j’ai dansé

Les gestes des fous

Autour de mes larmes

En guise de fête. »

Anne Hébert

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s