Petit matin

« Le petit matin apporte une naissance lumineuse

des conversations d’oiseaux

la douce redécouverte des corps.

Dans une détente infinie la peau cherche la caresse endormie

la première vague s’étale sur le sable du jour

dans un chuchotis de mots naufragés…

Espoir d’enfermer ce moment dans l’armoire à bonheurs

mais d’abord refermer les yeux. »

Lucie Petit

Cet article a été publié dans Extraits, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s