L’ossature de l’existence

« Finalement, ce qui constitue l’ossature de l’existence,

ce n’est ni la famille, ni la carrière, ni ce que d’autres diront ou penseront de vous,

mais quelques instants de cette nature,

soulevés par une lévitation plus sereine encore que celle de l’amour,

et que la vie nous distribue avec une parcimonie à la mesure de notre faible cœur. »

Nicolas Bouvier

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s