Il est un secret enfoui

« Il est un secret enfoui tout au fond des choses
Qu’il faut dégager lentement en ôtant une à une
Les couches d’apparences qui l’obstruent et le montrent.
C’est une même épaisseur qui recouvre et protège
Ce cœur secret qui habite le cœur des choses,
Et c’est un même mouvement qui le révèle et le détruit
Ou qui le dénude et le force à se dérober.
Plus nous nous en approchons et plus il se met
À ressembler à son approche tremblante et son battement
Est comme le galop lointain de son atteinte imminente.
Le secret des choses, il est inutile et profitable de le rechercher.
Il est aussi vain de le croire accessible
Qu’il est bon de le savoir impossible à atteindre.
Mais c’est en perdurant dans notre tentative,
Et en reculant perpétuellement sa saisie
Que nous l’enfonçons dans les régions sacrées de la chose.
C’est en tant qu’il nous échappe qu’il fonde sa valeur.
Car la simple supposition de son existence
Est le plus sûr moyen sous son empire
De le rendre à jamais indéfectible.
Ce cœur est comme un dieu imbriqué,
Une sorte de ciel mêlé par les viscères
À l’être profond de ce qui est
Et nous n’arracherons jamais au monde
La vérité
Puisqu’elle est comme nous sa quête. »

Laurent Albarracin

Cet article a été publié dans Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s