Une seule chose dans ses trois états

« J’ai souvent le sentiment que rien n’a d’importance. Ce sentiment n’est pas malheureux. Il est plutôt tranquille, calme. D’ailleurs c’est moins un sentiment qu’une évidence – une vérité de loin venue, une neige qui couvre presque tout.
Pourquoi presque tout : qu’est-ce qui résiste à cette vérité ? Trois choses et seulement trois. Ou plutôt une seule chose, la même entrevue dans ses trois états : solitude, silence, amour. »

Christian Bobin

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s