En vous c’est le réveil

« Vous savez, une voix, un jour, vous appelle. Vous appelle jusque dans les gouffres de votre solitude, vous appelle et éveille votre vie, et éveille votre corps endormi. Une voix-vent, une voix-mer, une voix-moustaches. En vous, c’est le réveil, c’est la marée. Vous débordez de vous, vous enveloppez l’espace, les murs… Vous ne savez pas cette vie. Vous l’entendez, juste. Un chant… Cette voix, si vous l’aimez ainsi, c’est qu’elle est pleine. Elle n’est pas seule, elle porte. »

Juliette Schweisguth

Cet article a été publié dans Extraits, Théorie, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s