Archives de catégorie : Lettre

Revivent mille nuits

« En une seule pensée créatrice revivent mille nuits d’amour oubliées qui en font la grandeur et le sublime. Ceux qui se joignent au cours des nuits, qui s’enlacent, dans une volupté berceuse, accomplissent une œuvre grave. Ils amassent douceurs, gravités … Lire la suite

Publié dans Extraits, Lettre, Théorie | Laisser un commentaire

Il s’agit précisément de tout vivre

« Efforcez-vous d’aimer vos questions elles-mêmes, chacune comme une pièce qui vous serait fermée, comme un livre écrit dans une langue étrangère. Ne cherchez pas pour le moment des réponses qui ne peuvent vous être apportées, parce que vous ne sauriez … Lire la suite

Publié dans Extraits, Lettre, Théorie | Laisser un commentaire

La voilure du poème

« Il faut que la voilure du poème se tende au vent debout du rythme personnel, réinventé chaque fois, par l’émotion spécifique de chaque poème. » Gilbert Lely (lettre à Yves Bonnefoy)

Publié dans Extraits, Lettre, Théorie | Laisser un commentaire

Du peu qui reste

« Toujours tailler dans le vif ; ensuite, chercher le sens infini du peu qui reste. C’est alors seulement qu’une vraie beauté a chance de paraître. » Yves Bonnefoy (lettre à Pierre Torreilles)

Publié dans Extraits, Lettre, Théorie | Laisser un commentaire

Poésie vertébrée

« Je crois qu’il faut faire retour à une poésie vertébrée. » Yves Bonnefoy (lettre à Gilbert Lely)

Publié dans Extraits, Lettre, Théorie | Laisser un commentaire

Transitions

« Pourquoi voulez-vous exclure de votre vie toute espèce de trouble, de douleur, de mélancolie, quand vous ne savez rien du travail que ces états font sur vous ? Pourquoi vous persécuter vous-même en vous demandant d’où tout cela peut bien … Lire la suite

Publié dans Extraits, Lettre, Théorie | Laisser un commentaire

Nous composons en nous le lieu de notre origine

« Nous naissons pour ainsi dire provisoirement quelque part ; c’est peu à peu que nous composons en nous le lieu de notre origine, pour y naître après coup, et chaque jour plus définitivement. » Rainer Maria Rilke (correspondance avec André Gide)

Publié dans Extraits, Lettre, Théorie | Laisser un commentaire

Une mutation

« Je poursuis sans doute une mutation. Je m’habitue à explorer de nouvelles terres. » Jean Malrieu (lettre à Pierre Dhainaut)

Publié dans Extraits, Lettre, Théorie | Laisser un commentaire