En lui la route qu’il emprunte

« L’escargot se déplace

dans une continue

création de son corps

s’invente et se rejoint.

Il glisse avec aisance

dans le tunnel sans fin

de son identité.

On le dit peu rapide,

sans voir que le précède

son image future

et qu’il avait en lui

la route qu’il emprunte. »

Alexandre Toursky

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

J’accepte d’être confondue

« Ce soir, ma prison est envahie par les cornalines du couchant.

J’accepte d’être confondue avec l’apparence ordinaire des choses

lorsque leur aspect me prévient soudain que la métamorphose à laquelle je participe est accomplie.

La réalité stérile est celle qui n’assume aucune ressemblance avec l’impossible. »

Yanette Delétang-Tardif

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

C’est une vieille histoire

« C’est une vieille histoire.
Quelqu’un vient en ce lieu

et grandit à l’ombre des buildings
et des étoiles et des autres quelques-uns.

Quelqu’un apprend à aimer :
à connaître les maisons
de l’esprit et de la chair…

Quelqu’un apprend à être effrayé et seul
et triste et à connaître le secret
des ténèbres.

Quelqu’un apprend à aimer la pluie,
et les choses qui sont douces et vertes,
et la nourriture chaude et l’eau froide,
et la couverture du sommeil,
et la musique de la terre et du ciel.

Quelqu’un apprend tant de choses.

C’est une vieille histoire.

Quelqu’un vient en ce lieu
et vit
et puis s’en va pour toujours. »

Richard Brautigan

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Le regard ne s’empare pas des images

« Le regard ne s’empare pas des images, ce sont elles qui s’emparent du regard. Elles inondent la conscience. »

Franz Kafka

Publié dans Citations, Théorie | Laisser un commentaire

Crépuscules

« Pourquoi cet attrait pour les crépuscules ?
La réponse est simple : l’heure est calme, propice à la méditation ; les travaux, les bruits cessent… Mais il y a autre chose : cette vision du soleil qui descend peu à peu sur l’horizon, la lumière du jour qui décline, les bruits qui s’atténuent, c’est ainsi que chacun a commencé d’apprendre, chaque soir, avec douceur, sa propre disparition. »

Jean-Michel Maulpoix

Publié dans Extraits, Roman, Théorie | Laisser un commentaire

Le cœur de son temps

« Enfin là où des mots palpitent encore. »

Jean-Michel Maulpoix

Publié dans Extraits, Roman, Théorie | Laisser un commentaire

Insouciance

« Parfois, l’insouciance est le meilleur moyen d’aller de l’avant. »

Seiji Ozawa

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

Ces choses que l’on ne comprend pas

« Nous sommes nombreux à détester d’instinct les choses que nous ne comprenons pas, mais pour les gens en place en particulier, ceux qui baignent dans des formes complètement assimilées et qui ont fait leur chemin dans ces normes l’inconnu est la source d’une véritable aversion. Parce que ces choses que l’on ne comprend pas peuvent aller jusqu’à détruire le socle de nos certitudes. »

Haruki Murakami

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire