Les mots

« Les mots,
C’est pour savoir

Et ne plus rien savoir
Que la tendresse. »

Eugène Guillevic

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Il y a des jours

« Il y a des jours où tu ne sais pas quoi écrire. Des jours comme ça, écrire : je ne sais pas, écris cela même que tu n’écrivais pas. Une fleur entre les pavés.

La feuille dans la pénombre, ravivée de ses cendres, ta plume écrit à la recherche d’une racine.

Puis des mots bougent, parfois des pans entiers, pour qu’ils abreuvent un peu plus. D’autres disparaissent pour ôter les pierres qui empêchent. »

Jacques Chevalier

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

La paume

« En entier dans la paume de ta main

Résumées dans le plus petit espace

L’ouverture, la caresse, l’écriture

La grande vie. »

Cédric Migard

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Plus de visage

« Parfois je n’ai plus de visage

Je vois partout des peuples de mirages. »

Tristan Cabral

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Un lieu secret

« Il est en toi 

Un lieu secret 

Où tu es resté rebelle 

À tout mot d’ordre, 

Un pays 

Où la forêt l’emporte. »

Jean Lavoué

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Quels étranges paysages

« Quels étranges paysages fait ta voix
brodée dans les chambres
je ne sais plus quelles chambres
j’y promène des théières et des branches d’arbres déshabillées
le thé fume ou peut-être le jardin
peut-être aussi le fond des icônes
la légèreté des choses perçues à l’oreille
la peau se plisse par endroits
la porcelaine de la tasse se refroidit
on attend
les fenêtres deviennent couleur aubergine
puis referment la nuit. »

Lorand Gaspar

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Poétiser

« Il faut tout recommencer, apprendre que poétiser, c’est transformer la réalité confuse – celle où notre existence est cantonnée – en une réalité où le désir se diffuse. »

Raoul Vaneigem

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | Laisser un commentaire

L’homme qui ne voit qu’une source

« L’homme qui ne voit qu’une source

Ne connaît qu’un orage.

Les chances en lui sont contrariées. »

René Char

Publié dans Citations, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire