L’intervalle entre les lignes

« Ce qui vient du cœur et du crève-cœur,

ce qui vient de l’heure et des entrailles,

la pluie qui brode ses zéros sur la nappe de l’eau,

la neige qui sourit sur les piquets de clôture,

la promenade sans but où l’on trouve

ce qu’on ne cherche pas :

le désir de marcher,

la beauté cachée dans un ballot d’images,

le temps creusant les rides,

la force dans les mains réunies,

la petite flamme du cœur dans une cage en os,

la bouche d’un enfant qui ne sait pas mentir,

l’intervalle entre les lignes. »

Jean-Marc La Frenière

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Les mots qui cherchent leur substance

« C’est la pelle, la bêche, le boyau d’arrosage,

la patience du jardin sous les lignes du râteau,

le fil invisible des parfums,

la décoction des plantes soulageant la douleur,

le bruit des pas qui cherchent leur chemin,

les mots qui cherchent leur substance. »

Jean-Marc La Frenière

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Les yeux

« Les yeux

Seuls creux permis

Absorbent l’excès d’incandescence. »

Marc Alyn

Publié dans Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Une fugue torrentielle

« Je ne suis pas seulement un présent, mais une fugue torrentielle, de bout en bout. Et ce que je vois, de part et d’autre, dans cette fugue, avec des roses, des ailes brisées, de l’ombre et de la lumière, n’appartient qu’à moi, souvenirs et désirs bien à moi, pressentiment, oubli. Qui sait mieux que moi, qui, quel homme ou quel dieu peut, a pu, ou pourra me dire à moi ce que sont ma vie et ma mort, ce qu’elles ne sont pas ? Si quelqu’un le sait, je le sais mieux que lui, et si quelqu’un l’ignore, je l’ignore plus encore que lui. Une lutte entre cette ignorance et ce savoir, voilà ma vie, sa vie, voilà la vie. Passent des vents comme des oiseaux, des oiseaux comme des fleurs, des fleurs soleils et lunes, des lunes soleils comme moi, comme des âmes, comme des corps, des corps comme la mort et la résurrection… »

Juan Ramon Jimenez

Publié dans Citations, Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Dans la nuit qui vient

« Dans la nuit qui vient à plus de densité, nous n’avons plus que du silence en poche et le ciel pour baratter le noir infiniment. »

Philippe Leuckx

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Brusque silence

« Brusque silence après les désastres du verbe,
je t’entends à travers la cloison de mon corps,
je vois par la vitre du cœur ce que tu tais…

Je me suis détourné d’un chemin de bétail
pour me tenir pieds nus, mains vides, l’âme en feu
devant ce feu de l’hiver. »

Jean Grosjean

Publié dans Extraits, Poésie, Théorie | Laisser un commentaire

Sauter par dessus son ombre

« Hannah Arendt ne fut pas la seule à suggérer que savoir ce que sont les êtres humains est, pour les êtres humains, un exploit assez comparable à celui qui consisterait à sauter par dessus son ombre. Nous persévérons néanmoins. »

Siri Hustvedt

Publié dans Citations, Extraits, Théorie | 1 commentaire