Les mots accomplissent

« Les mots qui reposent au fond de cette encre sont plus lisses que des galets, ils ont la rondeur et le tranchant des pierres sacrificielles, de celles qui ouvrent le front en étoile, qui accomplissent cet étrange meurtre, cette blessure croisée indiquant un point hors du langage, où parler devient se taire et se taire parler, où les mots de l’amour sont l’amour même et non plus son appel, et non plus sa demande. »

Christian Bobin

Cet article a été publié dans Extraits. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les mots accomplissent

  1. catherine dit :

    Le sujet de ce mois de juin, c’est donc le silence. Le silence parlant de l’écriture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s