Tension de l’écriture

« Il faut à la fois que le mot pèse de tout son poids (tendre à l’isolement) et qu’il soit pris dans le mouvement global de la séquence ou de la page. »

Antoine Emaz

« Favoriser le vertical, le travail autonome du mot, sans perdre l’horizontal. »

Antoine Emaz

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tension de l’écriture

  1. Suzanne dit :

    Antoine Emaz est quelqu’un de très contagieux. Comme, aiguillée par les citations que vous donnez, je suis allée écouter un entretien qu’il a eu sur la toile avec quelques passionnés de poésie, je me suis mise à écrire quelques vers, tout un petit poème en fait. Cela ne m’arrive jamais normalement…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s