Vide et résonance entre les mots

« Trente rayons convergent vers le moyeu,
mais le vide entre eux fait avancer le char.
D’une motte de glaise, on façonne la jarre,
mais c’est le vide en elle qui en donne l’usage.
Murs, portes et fenêtres forment la maison,
mais le vide de la chambre permet d’y habiter.
Voici l’explication :
la matière est utile
l’immatériel seul donne l’usage véritable. »
Lao Tseu
Cet article a été publié dans Citations, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s