A l’intérieur de la parole

« L’instant qui vient ouvre à chaque instant le temps. Nous ne vivons pas dans le temps comme nous vivons dans le monde. Nous vivons le temps, ou plutôt, nous vivons des temps, incomparables dans leur durée, dans des instants en fragmentation comme distribués sur une ligne discontinue. Au travers des mots prononcés, qui se tiennent toujours un peu en avant de soi, c’est la mémoire qui travaille, c’est elle qui donne cette profondeur de l’expérience de la parole à l’intérieur de la parole. Et c’est à l’intérieur de celle-ci que l’énigme de chaque instant permet d’émerger au monde. »

Pierre-Yves Soucy

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s