Voici un poème

« Voici un poème dont le centre se trouve dans chacune des parties et dont le tour couvre l’étendue du continent américain ! Paysage vaste pour se livrer à une expérience grâce à laquelle sera reconnue une beauté jamais voulue pour elle-même. Et chaque fraction d’espace génère, ici, sa forme de poésie.
La fable et la réalité s’interpénètrent dans un voyage à travers temps et espace, un voyage qui fait surgir en nous le sens intérieur de la faune, de la flore, des éléments, des choses. »

Eugène Guillevic
Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Poésie, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s