Le destin du poète

« Penser et sentir sont une seule et même chose, comme l’intelligence et l’amour, l’action et la contemplation. L’homme a été obstinément trompé et divisé. Sa capacité d’imaginer, son pouvoir de vision, sa force de contemplation ont été relégués dans la marge du décoratif et de l’inutile…

Le destin du poète est de réunir la pensée, le sentiment, l’imagination, l’amour, la création. »

Roberto Juarroz

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le destin du poète

  1. Ping : La pensée vagabonde du poète… – Mes livres et mes mots douceurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s