Cette chose au dedans de soi

« C’est une brûlure saine… On l’entend et ça nous touche avec ses doigts ardents et ses lèvres torrides. Ça nous lèche avec sa langue en feu… En boucle, on rejoue la musique et on rejoue le poème… Il reste toujours quelque chose : l’empreinte ineffaçable des doigts de la phrase… Cette chose au dedans soi dont on ne sait rien si ce n’est qu’elle a une vie propre et qu’on en est le gardien. »

Marianne Braux

Cet article a été publié dans Citations, Extraits, Théorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s